Les personnes affiliées à un régime obligatoire d’assurance maladie en France, mais non résidentes fiscales en France, voient l’augmentation de leur cotisation maladie revenir au taux de 2017, soit 3,2% au lieu de 4,9% pour les pensions de base et 4,2% au lieu de 5,9% pour les complémentaires. La mesure entre en vigueur à compter du 1er mars 2018. Il est donc nécessaire de contrôler les avis de pensions reçus fin mars 2018. Les caisses de retraite sont tenues de respecter le décret du 6 mars 2018 . Pour mémoire, ces retraités, y compris les adhérents à la Caisse des Français de l’Étranger, ne sont pas assujettis à la CSG et à la CRDS sur leurs pensions.